mardi 11 avril 2017








Le Roman inachevé






Egon   Schiele







Quoi, je me suis trompé cent mille fois de route
Vous chantez les vertus négatives du doute
Vous vantez les chemins que la prudence suit
Et bien donc j'ai perdu ma vie et mes chaussures
Je suis dans le fossé je compte mes blessures
Je n'arriverai pas au bout de la nuit

Qu'importe si la nuit à la fin se déchire
Et si l'aube en surgit qui la verra blanchir
Au plus noir du malheur j'entends le coq chanter
Je porte la victoire au cœur de mon désastre
Auriez-vous crevé les yeux de tous les astres
Je porte le soleil dans mon obscurité





Aragon
"La nuit de Moscou"
(extrait)








vendredi 31 mars 2017








L' été de nuit
 
 
 
 
 
 
Bernardo Torrens
 
 
 
 
 
 
 
Eaux du dormeur, arbres d'absence, heures sans rives,
Dans votre éternité une nuit va finir.
Comment nommerons-nous cet autre jour, mon âme,
Ce plus bas rougeoiement mêlé de sable noir ?
 
Dans les eaux du dormeur les lumières se troublent.
Un langage se fait, qui partage le clair
Buissonnement d'étoiles dans l'écume.
Et c'est presque l'éveil, déjà le souvenir.
 
 
 
 
 
Yves Bonnefoy
"l'été de nuit"
(extrait) 









 

mardi 28 mars 2017









Envoi




 
Pierre Auguste Renoir





Puisse en l'attente qu'il endure
Mon cœur las de vivre à demi
Mourir d'entendre le murmure
Qui tient ce qu'il aime endormi





Joë  Bousquet
"La Connaissance du Soir"
(extrait)






vendredi 24 mars 2017









Renouveau
 
 
 
 
 
 
Edward  Hopper
 
 
 
 
 
 
 
Puis je tombe, énervé de parfums d'arbres
Et creusant de ma face une fosse à mon rêve
Mordant la terre chaude où poussent les lilas
J'attends, en m'abîmant, que mon ennui s'élève.
 
 
 
 
 
 
Stéphane Mallarmé
"Renouveau"
(extrait) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

mercredi 22 février 2017










Poèmes à la nuit






Nadar                                        Portrait de Sarah Bernard
 





Tourné attentivement vers ce qui apaise,
je me suis résolu à la nuit intacte,
mes sens se sont écoulés de moi
et le cœur indiciblement en est démultiplié.

Pourquoi le jour nous persuade-t-il
qu'ici nous succombons au manque,
quand ces fortes nuits se courbent
sous le produit mondain de la création?








Rainer Maria Rilke
"Esquisses contemporaines 
des Poèmes à la nuit"
(extrait)









 

dimanche 19 février 2017










Vivre






Sandro  Botticelli






Pour avoir mis le pied
Sur le cœur de la nuit
Je suis un homme pris
Dans les rets étoilés.
J'ignore le repos
Que connaissent les hommes
Et même mon sommeil
Est dévoré de ciel.
Nudité de mes jours
On t'a crucifiée;
Oiseaux de la forêt
Dans l'air tiède, glacés.
Ah! Vous tombez des arbres.








Jules Supervielle
"Gravitations"
(extrait)








 

vendredi 17 février 2017











L'été de nuit




 
Jérome  Bosch






Ces frêles mains terrestres dénoueront
Le nœud triste des rêves.
La clarté protégée reposera
Sur la table des eaux.
L'étoile aime l'écume, et brûlera
Dans cette robe grise.
  





Yves Bonnefoy
"L'été de nuit"
(extrait)